Troisième édition des Rencontres de l'entrepreneuriat innovant Nord et Sud

IRD Institut de Recherche pour le Développement - 26/10/2015 09:55:00


Les Rencontres de l'entrepreneuriat innovant Nord et Sud sont devenues le rendez-vous francilien attendu de tous les acteurs concernés par les sujets de l'innovation en lien avec les pays du Sud : chercheurs, universitaires, bailleurs de fonds privés et publics, entrepreneurs, candidats à l'innovation, collectivités, organisations non gouvernementales et grands groupes se retrouvent pour échanger sur les liens entre innovation et développement. Pour la première fois cette année, les Rencontres se dérouleront sur deux jours. Deux thèmes seront abordés : "Innovation et Climat", le 5 novembre sur le campus de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) à Bondy qui accueille depuis trois ans ce forum, et "les incubateurs", le 6 novembre, au siège de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), à Paris.

Le 5 novembre, journée placée sous le signe de la Cop21 : thème innovation et climat
Cette édition des rencontres de l'entrepreneuriat Nord-Sud est placée sous le signe de la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11). Innovation et climat sont à l'honneur pour la première journée, ouverte au public.

Jean-François Boussard, président de Bond'innov, et Jean-Marc Châtaigner, directeur général délégué de l'IRD, introduiront les échanges , en présence de Gilbert Roger, sénateur de la Seine-Saint-Denis, de Jean-Paul Planchou, vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, et de Sylvine Thomassin, maire de Bondy.

A l'heure des grandes négociations internationales (Addis Abeba, New York, Paris) pour promouvoir et financer un mode de développement compatible avec la lutte contre le changement climatique, Teresa Ribera, directrice de l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) présentera les grands enjeux de ces négociations 2015.

Deux tables rondes seront animées par Caroline Lachowsky, journaliste à RFI . La première, "Changement climatique et innovations scientifiques" ,explorera le parcours des solutions au changement climatique issues de la recherche, de leur développement en laboratoire jusqu'à leur application réelle. La seconde,"Le transfert de technologie dans les pays du Sud et le financement du développement" ,ouvrira les échanges sur le financement et les enjeux du transfert de technologie, quand les impacts du changement climatique affectent dans toute leur ampleur les pays du Sud.

Florence Castel, directrice générale du pôle de compétitivité Advancity, présentera le MetroLab, laboratoire d'apprentissage qui rassemble une centaine de responsables municipaux de plus de 20 métropoles du Nord et du Sud en matière de planification urbaine et de ville durable.

En parallèle des séances plénières, les Rencontres 2015 accueilleront une réunion du Cluster Ecosystèmes en Afrique de l'Association française des investisseurs pour la croissance, et des représentants de Business France, la Coface et Bpifrance pour des échanges individualisés sur les aides publiques.

Daniel Kamelgarn, directeur des opérations de la fondation franco-africaine pour la croissance (AfricaFrance), introduira la session de l'après-midi, au cours de laquelle plus dequinze start-ups à impact environnemental viendront présenter leurs innovations . Du traitement des déchets par l'énergie solaire, à la visualisation de cartes climatiques, en passant par la détection de composants polluants, ou des tissus phosphorescents pour les abris d'urgence, ce sont ces solutions innovantes et hors-cadre qui construisent notre avenir partagé. Dans l'esprit des rencontres, les start-ups à l'honneur viennent de France, du Maroc, du Bénin, du Kenya ou encore du Niger et du Burkina Faso et ont été sélectionnéesviades réseaux d'incubateurs, le Consortium de valorisation thématique (CVT-Valorisation Sud) et le réseau Up Afrique. L'occasion de démontrer que l'innovation a lieu partout, au Nord comme au Sud, et est aussi affaire de réseaux.

Le 6 novembre : une journée spéciale "Incubateurs", au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
En mettant l'accent sur les incubateurs , les organisateurs souhaitent mettre en évidence les piliers d'un écosystème de l'innovation performant. Dans une logique de partage de savoir-faire, quatre incubateurs francophones - 2iE (Burkina faso), Etrilabs/TekXL (Bénin), Numa (France), et Agoranov (France) - échangeront sur les meilleures pratiques d'accompagnement des porteurs de projets. L'après-midi, des ateliers permettront d'identifier des solutions communes sur des questions de renforcement de capacité . C'est à l'occasion de cette deuxième journée que la publication "Panorama des incubateurs en Afrique Francophone", rédigée par Bond'innov et Startup BRICS pour l'OIF sera dévoilée.

Une collaboration des territoires
La troisième édition des Rencontres de l'entrepreneuriat Nord-Sud illustre l'implication des collectivités territoriales dans les échanges transversaux Nord-Sud . Acteur du Grand Paris, situé dans le Hub International Exchanges de l'Ile-de-France et partenaire clé de Bond'innov, la ville de Bondy se fait l'accompagnatrice des porteurs de projets innovants et favorise des lieux d'expérimentations dans ses quartiers. Les élus du Département, d'Est Ensemble et de la Région pourront témoigner de la volonté de faire de la Seine-Saint-Denis un lieu de l'innovation dédiée aux échanges avec les pays du Sud et un foyer prometteur d'une diaspora créatrice de valeurs. Sans oublier que les Rencontres sont dédiées aux échanges Nord-Sud, les collectivités territoriales auront l'occasion de rencontrer des représentants des Ambassades de Côte d'Ivoire et de Guinée également présents. Illustration d'un dynamisme au-delà des politiques locales, l'adjoint au maire de Bordeaux en charge des partenariats avec l'Afrique Subsaharienne, fera un déplacement spécial pour assister aux Rencontres.