LIVRET "A" à 0,75% : Les modestes et les fragiles trinquent !

Familles de France - 26/07/2015 09:42:45


Lundi, le gouvernement a annoncé la baisse de 0,25%, à partir du 1er août du taux du livret A, passant ainsi en dessous du seuil symbolique de 1%. L'épargne des familles avec des revenus modestes devient fortement compromise.

Tous les curseurs concernant les familles et notamment ceux des plus modestes sont au rouge, la hausse des prix de l'énergie, la fiscalisation des majorations pour enfants des retraites, les augmentations des impôts, le chômage qui croit... et maintenant la baisse des intérêts du livret A.

Familles de France demande au gouvernement de réfléchir aux conséquences d'une telle mesure pénalisant les petits épargnants.

60 millions de livrets A sont détenus par les français avec un dépôt moyen de 3000 euros par livret

Familles de France rappelle :
. La modulation des allocations familiales effective depuis le 1er juillet, au mépris de la reconnaissance de l'Etat pour les familles et du principe, inscrit dans la constitution, de compensation de charge d'enfants. Les familles avec enfants ne sont plus reconnues.
. Les mesures récentes affectant le pouvoir d'achat des personnes âgées.

Ce sont toujours les foyers les plus fragiles qui sont soumis à l'effort national au mépris de la solidarité nationale universelle.

Familles de France exhorte le gouvernement à revenir sur de telles décisions qui paupérisent les modestes et entretiennent un sentiment d'injustice.

Familles de France attend une véritable réforme en profondeur du système fiscal et social, selon la promesse de campagne du président Hollande, de prendre en compte « les fragilités et les véritables charges de chacun ».