Le maire qui voulait interdire le culte musulman en France

RMF - Rassemblement des Musulmans de France - 23/05/2015 10:05:00


PARIS (Reuters) - L'UMP a décidé de lancer une procédure d'exclusion à l'encontre du maire de Venelles (Bouches-du-Rhône) qui s'est prononcé sur Twitter pour l'interdiction du culte musulman en France, a-t-on appris vendredi auprès de l'entourage de Nicolas Sarkozy.

Le président de l'UMP a condamné vendredi cette prise de position lors d'un exercice de questions-réponses en direct sur Twitter (« live tweet »).

« Je condamne cette proposition même si la laïcité c'est aussi fixer des limites. Droit et limites, cela va ensemble », a-t-il ainsi déclaré.

Dans le cadre de l'échange « NSDirect » suscité par Nicolas Sarkozy, le mairede Venelles a lancé jeudi : « Il faut interdire le culte musulman en France« .

Robert Chardon suggère d'amender la Constitution pour proclamer « que la République favorise la pratique de la foi chrétienne ».

« Une procédure d'exclusion à son encontre est en cours », a-t-on précisé vendredi dans l'entourage de l'ancien président de la République.