Fouilles archéologiques à Marsal : le chantier s'ouvre au public

Conseil Départemental de la Moselle - 29/07/2011 10:24:55

Le Conseil Général de la Moselle ouvre au public le chantier d'été des fouilles archéologiques de Marsal. À découvrir du 9 au 26 août 2011.

La fouille archéologique de l'atelier de sauniers celtiques de "La Digue" à Marsal est encadrée par Laurent Olivier, Conservateur en chef du Département des Âges du Fer au Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye. Elle sera ouverte pendant quelques jours aux visiteurs du Musée départemental du Sel. Au cours d'échanges exceptionnels, les stagiaires du chantier-école de Marsal feront découvrir leur travail et leurs découvertes.

Dans le Saulnois, un important complexe a en effet été découvert. Il est constitué de plusieurs sites de production du sel datant de l'Âge du Fer. La structure interne des ateliers de sauniers celtiques et gaulois -dont certains s'étendent sur plusieurs dizaines d'hectares entre les villages de Marsal et Salonnes- se dévoile peu à peu. Réel atout économique, le sel a fait l'objet d'une production intensive entre le Ve et le Ier siècle avant notre ère, dans la région rhénane et sur le littoral atlantique. Il était indispensable non seulement pour les hommes et les animaux, mais également pour la conservation des denrées alimentaires telles que la viande, le poisson ou encore le fromage. Avec le développement de l'agriculture, la nécessité de conserver les surplus a renforcé encore la demande en sel.

Le site de la vallée de la Seille a été l'un des premiers sites gaulois de production de sel fouillé et ce, dès les années 1970. De nouvelles fouilles, actuellement en cours à Marsal, fournissent des résultats inédits sur l'organisation du travail et l'exploitation des ressources naturelles au premier âge du fer. Dans la vallée de la Seille, la présence des briquetages a profondément marqué le paysage. La présence du sel gemme à même la surface du sol explique cette exploitation "quasi-industrielle". Le principe du "briquetage" est basé sur une exploitation indirecte de l'eau de mer ou, comme en Lorraine, de l'eau de sources et de rivières salées. L'eau salée est versée dans les moules d'argile puis chauffée afin d'évacuer l'eau et de conserver le sel. Après utilisation, ces moules sont détruits. Les amas de tessons ont donné le terme de "briquetage" connu à ce jour.

Du mardi 9 au vendredi 26 août 2011

Du mardi au dimanche, de 15 H à 18 H - Visites guidées à 15 H, 16 H et 17 H, Rendez-vous au Musée départemental du Sel ; Le billet d'entrée au musée permet l'accès aux fouilles - Plein tarif individuel : 5 euros - Tarif réduit : 3,5 euros

Pass Musée Georges de La Tour + Musée du Sel à Marsal : 6 euros - Tarif de groupe (10 à 25 personnes) : 60 euros - Gratuit pour les enfants de moins de 16 ans

Renseignements et réservations au 03 87 35 01 50 - Tout public

Une conférence sur les résultats des fouilles aura lieu le vendredi 26 août à 18 h 30 au Musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille.

CONTACT PRESSE : Claude DUPUIS-RÉMOND - 03 87 37 58 05 - pressecg57@wanadoo.fr - Plus d'informations : www.unesaisonenmoselle.over-blog.com


Conseil Départemental de la Moselle



Patrick WEITEN
Président

Conseil général de la Moselle
1, rue du Pont Moreau
57036 Metz CEDEX
Tél. 03 87 37 57 57

SITE INTERNET
Claude Dupuis-Rémond
Attachée de presse - Sites Départementaux
03 87 37 58 05
pressecg57@wanadoo.fr
Une saison en Moselle
TWITTER